Mercredi 15 Novembre 2012

12 : 03

Accueil

L’Egypte organise du 21 au 24 Juillet 2011 la XIe édition des Championnats d’Afrique des Nations d’Escrime aux six armes.Plusieurs pays... Lire la suite.

Les Membres

CAE Officiel

Portraits Des Champions

Liens

Documentation

Résultats

Informations

© Copyright 2008-2011 - C.A.E.

 

 

Actualités
2016-08-16
JO de Rio 2016-Fleuret : la Russe Inna Deriglazova championne olympique Face à Elisa Di Francisca, Deriglazova a mis fin à seize ans de domination italienne du fleuret féminin au jeux Olympiques en décrochant l'or, dans la nuit de mercredi à jeudi.
 
2016-08-16
JO-2016 : l'escrimeuse tunisienne Inès Boubakri en bronze, une première pour une Africaine L'escrimeuse Inès Boubakri a ouvert le compteur pour la Tunisie à Rio. La fleurettiste a décroché une médaille de bronze historique pour son pays et pour tout le continent africain aux Jeux olympiques.
 
2016-08-16
Rio 2016 - Escrime : Vincent Anstett battu en quart La série noire continue pour l'escrime française ! Le sabreur Vincent Anstett s'est incliné en quarts de finale de l'épreuve individuelle des jeux Olympiques de Rio contre l'Iranien Mojtaba Abedini 15 touches à 13.
 
HISTORIQUE DE LA CAE

L'escrime a été très tôt pratiquée sur le continent africain par le colonisateur. En Afrique du Nord, d'une manière générale, comme en Afrique occidentale, les Européens ont développé cette discipline dans un cadre restreint. Dès la fin de l'époque coloniale, elle a survécu aux premières années de l'indépendance.

En Afrique du Nord, comme au Sénégal, l'escrime a connu des fortunes diverses jusqu'en 1989, où se sont réunis, au Maroc, des représentants de l'Algérie, de l'Egypte, du Maroc, de la Tunisie et du Sénégal. En 1993, un géant de l'Afrique, en l'occurrence l' Afrique du Sud, a été admis à la Panafricaine, qui venait juste de bannir l'apartheid dans le Sport. La désorganisation et l'absence totale d'archives ont fait que des données fiables sur cette période ne sont pas encore disponibles.

Par contre, dès le 15 décembre 1990, s'est tenue, toujours au Maroc, la deuxième réunion du Conseil d'administration de la Confédération africaine d'escrime (CAE), qui a élu le bureau suivant : Président : Fawzi BOUAMRANI (Maroc) ; 1er vice-président : Ahmed El Hami AL HOSSEINI (Egypte) ; 2e vice-président : Khaled EL MOURALI (Tunisie) ; 3e vice-président LAMARI Abderrahmane (Algéri) ; Secrétaire général : EL AKKOURI Abdellillah (Maro) ; Membre simple : Samir BENACHOUR (Algérie).

Durant cette rencontre, l'organisation des Championnats d'Afrique l'Egypte s'est vue confier les épreuves de deux armes (fleuret masculin et sabre masculin), qui s'est déroulé du 5 au 10 décembre 1991. Lors de ces joutes qui se sont déroulées à Alexandrie, la CAE a renouvelé ses instances et une équipe a été mise en place d'une nouvelle équipe dirigeante.

Le Marocain Fawzi BOUAMRANI a été reconduit au poste de président. Avec comme collaborateurs, Ahmed El Hami AL HOSSEINI de l'Egypte (1er vice-président), Khaled EL MOURALI de la Tunisie (2e vice-président), Abderrahmane LAMARI de l'Algérie (3e vice-président), Abdellillah EL AKKOURI du Maroc (secrétaire général). L'Algérien Samir Membre BENACHOUR, le Tunisie Larbi GUIGUA et l'Egyptien Jamah Mohamed ABDERRAHMANE ont été élus membres simples. Mohamed NAHI du Maroc a été porté à la tête de la présidence de la Commission technique. Etaient absents, le président Fawzi BOUAMRANI (Maroc), le trésorier général Abed HAMIDINE (Maroc) et Nakat NDIAYE (Sénégal). Au terme de la réunion, les Championnats d'Afrique de fleuret féminin et de sabre masculin ont été confiés à la Tunisie, qui les a organisés du 10 au 14 avril 1992.

Le Maroc, a, quant à lui, accepté d'organiser les Championnats d'Afrique à l'épée et au fleuret masculin en juin 1993. L'Algérie a, elle, organisé ceux de fleuret féminin et de sabre masculin, du 16 au 18 décembre 1993, à Tizi Ouzou. L'Afrique du Sud n'a été contactée qu'en 1993 et admise comme membre de la CAE.

STATUTS DE LA C.A.E.